Restaurant gastronomique
étoilé à Strasbourg

  • Genèse

    La genèse

    En mai 2012, le "1741," en référence à l'année ou s’achève à Strasbourg le Palais Rohan, symbole du faste de l’architecture française et de l’art de vivre princier du 18ème siècle, voit le jour dans un lieu intimiste, sensuel, féminin, qui évoque l'esprit du siècle des lumières.

    Pour son propriétaire Cédric Moulot, "Il s'y dégage quelque chose de magique, d'envoutant et surtout d'unique.

    C'est toute la passion de nos métiers, le savoir-faire à la française, réunis dans un véritable petit bijou qui restitue parfaitement le temps des rois à Strasbourg.

    restaurant 1741 à Strasbourg
  • Maison de luxe

    Une maison de luxe à la française

    Situé au cœur du centre historique de Strasbourg, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le restaurant 1741 est un écrin d’élégance et de raffinement à la française, placé sous le signe de l’art de vivre gourmand.

    Un art d’exception à découvrir dans l’assiette et au-delà, dans cette noble et accueillante demeure Quai des Bateliers, au pied de la rivière de l’Ill.

    art de la table
  • Un rêve et une grande table

    Un rêve devenu réalité

    Une maison pensée comme un hommage au palais Rohan qui lui fait face, de l'autre côté de la rive, par Cédric Moulot.

    Alsacien de cœur, ce jeune Maitre-restaurateur y passait enfant de longues après-midi, bercé par les charmes de ce majestueux témoignage de la vie princière du XVIIIe siècle.

    Une grande table d’ores et déjà distinguée

    Pétri de cet héritage et du riche patrimoine culinaire de Strasbourg, le restaurant gastronomique 1741 est auréolé d’une étoile par le Guide Michelin® en 2014.

    Une distinction qui récompense le travail et la passion des acteurs du restaurant : Olivier Nasti, Meilleur Ouvrier de France 2007 à la tête des cuisines du Chambard à Kayserberg (2 étoiles Michelin au guide Michelin) qui signe la carte, et le chef exécutif Guillaume Scheer.

    Michael Wagner, sommelier et directeur du restaurant, qui veille avec soin sur les 12 000 bouteilles de la cave, complète ce duo d’artisans.