Portrait de l'équipe du restaurant le 1741 à Strasbourg



FABIEN RAUX


« Si j’étais » par…FABIEN RAUX


  • Un légume ? La betterave pour sa couleur intense qui laisse toujours une empreinte
  • Une salade ? L'endive du nord ou le chicon, référence à mon pas de calais natal.
  • Une épice ? La coriandre car je l'ai toujours retrouvée tout au long de mes voyages.
  • Une sauce ? La sauce périgueux. Franche et ronde à la fois elle apporte du caractère a une belle viande.
  • Un fruit ? La tomate pour la générosité de sa chair et sa grande variété
  • Un dessert ? Le tiramisu, clin d'œil à ma compagne italienne
  • Une boisson alcoolisée ? Le cognac pour son côté puissant, structure et élégant
  • Un produit de la mer ? L'oursin car sous sa coque dure et piquante, il a une chair délicate.
  • Un millésime ? 1986




MICHAEL WAGNER


« Si j’étais » par…MICHAEL WAGNER


Directeur et Sommelier du 1741, Michael Wagner élabore les accords mets et vins avec l'élégance qui caractérise la maison.

Ce strasbourgeois de 31 ans diplômé d’un CAP en restauration a choisi de faire carrière dans l’œnologie par passion.

Avec une dizaine d’années d’expérience, il a fait ses armes au sein de belles maisons telles que l’Arnsbourg à Baerental ou le Clairefontaine à Luxembourg Ville, Michael a été distingué du titre de Meilleur Sommelier du Luxembourg en 2010.

Aujourd’hui il s’attache à transmettre sa passion du métier à la fois divers et complexe.

Sensible à l’histoire des producteurs, il prend soin de sélectionner les meilleures cuvées pour le 1741 qu’il a rejoint dès sa création et dont il assure aujourd’hui la direction.

  • Un légume ? Un radis, pour son côté piquant
  • Une salade ? Une laitue, pour la simplicité et parce qu’avec une bonne vinaigrette, c’est tellement bon
  • Une épice ? Le romarin pour sa force et sa douceur
  • Une sauce ? Morille, pour son parfum et la gourmandise qu’elle apporte, associée à la crème
  • Un fruit ? L’ananas, pour son équilibre entre sucre et acidité
  • Un dessert ? Un baba au rhum, pour son moelleux et son exotisme
  • Une boisson alcoolisée ? Du vin, pour les émotions que cela procure et le partage
  • Un cépage ? Le pinot noir, pour son exubérance et sa sensualité envoutante
  • Un millésime ? 1945, pour la liberté et parce qu’à cette époque, on ne trichait pas




CÉDRIC MOULOT


Le mot de Cédric Moulot


Il y a toujours une part de rêve abouti dans la réalité, d'un rêve qui inconsciemment mais doté d'une force inouïe vous conduit à agir, en faisant abstraction de tout danger, de tout risque, en démultipliant vos envies.

Cet endroit unique ou nous vous recevons aujourd'hui, je l'ai rêvé si fort qu'il a fini par devenir réel.
Je l'ai imaginé, pensé, créé, mis au monde et baptisé.

En peu de temps l'enfant a grandi pour devenir un adolescent prometteur, et cela grâce à la persévérance d'une équipe et grâce à vous.

Madame, Monsieur que je remercie infiniment.

Bon appétit !

Cédric Moulot - Propriétaire



Restaurant gastronomique 1741
S'abonnez à la Newsletter
i
Le restaurant 1741 recueille vos données afin de traiter votre de demande. Les données requises sont nécessaires pour le suivi de votre demande. Conformément à la loi Informatique et libertés, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression de vos données. Vous pouvez également vous opposer, pour un motif légitime, à l’utilisation de vos données. Vous seul pouvez exercer ces droits sur vos propres données.
22 Quai des Bateliers  |  67000 Strasbourg  |  +33 3.88.35.50.50  |  boudoir@1741.fr
Ouverture du Jeudi au Lundi de 12h00 à 15h00 et 19h00 à 22h00
Fermeture mardi et mercredi
Création HoplaWeb | Mentions légales